Le spécialiste en Infiltrométrie & Thermographie
Contact : 06-65-41-68-43

Entrée en vigueur de la loi RT 2012

Nous y sommes ! Depuis maintenant une vingtaine de jours et le passage en 2013, la nouvelle réglementation thermique, appelée RT 2012 (voir texte de loi), est entrée en vigueur. Cette loi pensée et travaillée depuis 2007, réunie régulièrement des professionnels du secteur, ainsi que différents ministères comme celui de l’égalité des territoires, du logement, de l’écologie, du développement durable… Les dernières concertations ont donc vu naître la RT 2012.

Ce que la RT 2012 va changer?

Depuis le 1er janvier 2013 elle est donc appliquée à tous les bâtiments neufs, aux extensions et aux surélévations de bâtiment existant, qui ont déposé leur permis de construire à compter de cette date. Le but ultime, sera de voir, dans le futur des bâtiments produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Le premier changement impliqué par la nouvelle réglementation thermique 2012, est qu’à partir de cette date tous les anciens labels ne seront plus en vigueur notamment le label le plus connu, le label BBC (bâtiment basse consommation).

Le deuxième changement, c’est la création de deux nouveaux labels. Le HPE (haute performance énergétique) et le THPE (très haute performance énergétique), qui demandent respectivement une réduction de la consommation d’énergie de 10% et 20%.

Les exigences énergétiques de la nouvelle RT 2012

Les exigences énergétiques sont au nombre de trois, c’est la vérification de trois coefficients d’énergie qui seront décrits si dessous. À cela il faut ajouter une exigence de moyen, qui permet le calcul de façon juste de ces trois coefficients.

Premier coefficient, le Bbiomax (besoin bioclimatique conventionnel) calcul le besoin lié au chauffage, à la consommation et a l’éclairage de l’habitât. Il peut se caractériser par l’optimisation des ressources naturelles. À savoir comment aménager, orienter, isolé, la maison pour tirer un maximum du soleil et limiter le chauffage et l’éclairage.

Deuxième coefficient, le Cepmax (coefficient de consommation conventionnelle d’énergie primaire) porte sur la consommation de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et auxiliaire. La valeur maximum autorisée est le Cepmax, qui s’élève en moyenne à 50 kWhEP/(m2.an), valeur dépendante de la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment la surface et les émissions de gaz à effet de serre.

carte des Cepmax RT 2012

Voici la carte des Cepmax pour les maisons individuelles

Enfin le dernier coefficient, le Tic (température intérieure conventionnelle), il cherche à limiter la surchauffe du bâtiment en période estivale pour éviter de climatiser celui-ci.

Comme il a été signalé précédemment, il y a aussi une exigence de moyen. C’est-à-dire que les tests réalisés pour calculer ces différents coefficients doivent être réalisés par des professionnels assermentés, et qu’un test d’infiltrométrie – voir définition –  est obligatoire pour les tests de performance énergétiques. Ce test consiste à mettre en pression la maison pour déceler les infiltrations d’air en occultant le système de ventilation obligatoire.

Projetvert est une entreprise certifiée Qualibat, elle fait donc parti de ses professionnels compétents pour réaliser un test d’étanchéité à l’air et un test thermographique dans le but de bénéficier de label énergétique.

Vous pouvez contacter un professionnel pour avoir des informations supplémentaires sur la loi RT 2012 et sur le déroulement d‘un test d’étanchéité à l’air, ici.

Adresse

4 rue Eugène Savoye
25000 Besançon
Tel : 06 65 41 68 43
Fax : 03 81 66 38 23

Site : http://www.projetvert.fr
Email : contact@projetvert.fr

Infiltrométrie et test d’étanchéité à l’air

Professionnels de l'infiltrométrie . Nous vous guidons dans l'univers en vous donnant les bons conseils. Entreprise de test d'étanchéité à l'air à Besançon et infiltrométrie à Besançon dans le Doubs en Franche-comté.
Demandez-nous un devis en infiltrométrie basé sur les normes RT 2012.