Le spécialiste en Infiltrométrie & Thermographie
Contact : 06-65-41-68-43

L’analyse thermographique en médecine

Comment l’infrarouge est né … petite histoire

prisme

     En 1800, Sir W. Herschel, astronome germano-britannique, connu pour sa découverte de la planète Uranus, eu l’idée de trouver le rayonnement infrarouge en utilisant un thermomètre à mercure placé dans le spectre obtenu par un prisme de verre. Afin de mesurer la chaleur de chaque couleur, il remarque que la température diffère selon la couleur. En effet, la couleur bleue a une température basse tandis que la couleur rouge affiche une température élevée. Même en dépassant la zone de lumière visible (soit au delà du rouge), la température ne cesse d’augmenter. C’est ainsi que naquit « l’ultra-rouge » de Herschel.

     En 1815, J. Von Fraunhofer établie la limite entre lumière visible et infrarouge.

     En 1881, Abney réalise la première photographie des rayons infrarouges. Il rebaptise aussi l’ ultra-rouge en infrarouge.

Qu’est ce que l’infrarouge ?

L’infrarouge, invisible à l’œil nu car s’étendant de 780 nm à 1 400 nm, permet de transférer la chaleur.

spectre de lumière

Un corps humain à 37°C, une façade de maison ou le sable blanc chaud auront un rayonnement dans l’infrarouge. Au contraire, la lumière du soleil avec 6 000°C rayonnera dans le spectre du visible avec une couleur jaune.

Il existe différents types d’infrarouge :

  • le proche infrarouge : ce type d’infrarouge est utilisé pour la transmission d’informations par les radiateurs destinés au chauffage
  • l’infrarouge moyen : il est utilisé en foresterie et en agriculture. En général, il permet d’étudier les teneurs en eau des surfaces.
  • l’infrarouge thermique : plus la température d’un corps est élevée, plus le rayonnement infrarouge émis sera intense.
  • l’infrarouge lointain : il est utilisé pour étudier la formation des galaxies et des étoiles lointaines.

La thermographie infrarouge au service de la médecine des animaux

Avec les avancées technologiques, la thermographie infrarouge permet d’évaluer l’état de santé d’un animal. Avec ses capteurs de plus en plus élaborés, il est possible de proposer à la médecine de nouveaux outils.

En effet, la caméra thermique propose des fluctuations de température. Ainsi, l’appareil produit une image thermique permettant d’analyser, en temps réel, un diagnostic complet. La chaleur émise pourra permettre de connaître la nature de la maladie.

vache boiteuse

Par exemple, un état d’inflammation se traduira par un point chaud tandis qu’une hypotension s’interprétera par des points froids.

Ici, on voit que l’un des pieds de la vache présente une zone chaude se traduisant donc par une inflammation.

Auteur – Hervé Peycru

Adresse

4 rue Eugène Savoye
25000 Besançon
Tel : 06 65 41 68 43
Fax : 03 81 66 38 23

Site : http://www.projetvert.fr
Email : contact@projetvert.fr

Infiltrométrie et test d’étanchéité à l’air

Professionnels de l'infiltrométrie . Nous vous guidons dans l'univers en vous donnant les bons conseils. Entreprise de test d'étanchéité à l'air à Besançon et infiltrométrie à Besançon dans le Doubs en Franche-comté.
Demandez-nous un devis en infiltrométrie basé sur les normes RT 2012.